Icon Sport

La Rochelle était trop tendre

La Rochelle a failli sur la pelouse de l'Ulster samedi après-midi, lors de la 5e journée de Champions Cup (20-13).

Depuis le début de saison, La Rochelle n'a que rarement déçu, confirmant ainsi son bilan plus que positif du précédent exercice. Ce n'est évidemment pas un hasard de retrouver la meilleure équipe de la saison régulière en 2016-2017 être dans la roue du MHR en Top 14, et les hommes de Patrice Collazo et Xavier Garbajosa auraient pu frapper un grand coup ce samedi après-midi, lors de la 5e journée de Champions Cup. En déplacement à Belfast, pour défier la province de l'Ulster, les Maritimes avaient en effet l'opportunité de valider presque à coup sûr leur qualification pour les quarts de finale. Mais face au métier des Irlandais, le manque de constance des visiteurs a fini par se payer au score (20-13).

Le score ne doit toutefois rien enlever aux belles dispositions affichées, notamment au cours des vingt premières minutes. A l'image d'un David Priso omniprésent en première ligne, l'Ulster souffre et subit les assauts rochelais. Et ça se matérialise au score avec deux pénalités transformées par Alexis Balès (9e et 16e). Seulement voilà, La Rochelle a perdu gros quelques minutes plus tôt, suite à la sortie sur blessure de Gabriel Lacroix (11e), puis par le carton jaune reçu par son remplaçant, le Sud-Africain Paul Jordaan (22e). Jérémy Sinzelle et ses coéquipiers vont payer le prix fort sur la fin du premier acte, laissant Rory Best (28e) puis Jacob Stockdale (35e) marquer deux essais suite à des erreurs individuelles. Et l'Ulster est devant au repos (10-6).

Le second acte permettra nettement moins aux sociétaires du Top 14 se mettre en avant, eux qui sont pourtant restés dominateurs en mêlée. En face, les Irlandais se font plus rugueux et récitent un rugby de fondamentaux, tant sur le plan défensif qu'offensif, attendant les défaillances adverses, notamment sur le plan physique. Les Maritimes tirent la langue sur la pelouse d'un Kingspan Stadium où les clubs tricolores ont rarement réussi à s'imposer, ce ne sont pas le Stade Français, Toulouse ou surtout Clermont qui diront le contraire... Pourtant, Alexis Balès avait remis les siens en selle promptement grâce un bel essai transformé (10-13, 43e). Mais le demi de mêlée se rend coupable dans les minutes qui suivent, favorisant le nouvel essai irlandais  transformé signé Nick Timoney (46e, 17-13). La défense rochelaise ne s'en remettra jamais et laisse finalement échapper le gain du match tout en préservant le bonus défensif, donnant rendez-vous à ses supporters dimanche prochain face aux Harlequins, lanterne rouge de la poule 1 pour valider cette qualification attendue.