Twitter_@ChampionsCup

Barrages: Le Stade Français battu à Northampton, les Saints qualifiés

Ils auraient voulu être jusqu'au bout exemplaires ! Le Stade Français a pourtant conclu son improbable saison sur une défaite ce vendredi, à Northampton (23-22).

Un ultime match de barrages pour, au surlendemain de l'annonce du repreneur du club de la capitale, venir mourir à une victoire de cette qualification pour la prochaine Champions Cup. Une 3e défaite (pour 8 victoires) lors des 11 derniers matches, dont un premier titre européen en Challenge Cup, que les Parisiens, rattrapés par l'usure physique et mentale, ont fini par concéder sur le fil sur la pelouse de Franklin's Garden.

Sans doute les coéquipiers du jeune Paul Gabrillagues, capitaine du soir, étaient-ils conscients de leurs limites pour croquer dans ce dernier bal à pleines dents. Pour, après un peu plus d'une demi-heure de jeu et 3 essais, signés Waisea Nayacalevu (4e), Jérémy Sinzelle (23e) et Djibril Camara (35e), creuser un écart presque rédhibitoire (6-22). Et comme "King Louis" Picamoles, pour son dernier match avec les Saints (qui sortira peu avant l'heure de jeu), n'est pas dans un grand soir, à la pause, Paris pose une main solide sur son billet (9-22).

Mais le club anglais a des ressources et le prouve en surmontant le handicap d'une double infériorité numérique, suite au carton jaune de Rory Hutchinson (63e) et au carton rouge du capitaine Tom Wood (64e), pour coiffer l'équipe de Gonzalo Quesada sur le fil avec cet essai de la gagne (23-22), inscrit par l'arrière Ahsee Tuala (73e). Cette fois, le Stade Français ne s'en remettra pas et devra se contenter de défendre son trophée en Challenge Cup la saison prochaine, laissant Northampton disputer la grande Coupe d'Europe.