Stade Français ou Heidelberg, l'EPCR a dû trancher ! 

A l'heure d'officialiser les 19 clubs engagés dans la prochaine édition de la Challenge Cup, l'EPCR, l'organisateur des Coupes d'Europe, a été contraint de recaler le Heidelberger RK, qui s'apprêtait pourtant à devenir le premier club allemand inscrit dans la compétition. La raison ? Un conflit d'intérêts qui rend inéligible cette formation du Sud-Ouest de l'Allemagne.

"Etant donné que le Dr Hans-Peter Wild, qui est l'actionnaire majoritaire du Stade Français Paris et le bailleur de fonds principal de Heidelberger RK, serait en mesure d'influencer ou de contrôler la gestion ou la performance de deux clubs dans la même compétition, l'EPCR a décidé que le club allemand ne pouvait pas participer. Un club remplaçant sera annoncé prochainement", indique ainsi un communiqué.

Si le club russe de Enisei-STM a de nouveau obtenu sa place en Challenge Cup, après avoir conservé son titre de Continental Shield, l’EPCR a décidé qu’Heidelberger RK, qui a perdu la finale du Continental Shield à Bilbao, était inéligible pour cette prochaine édition. Hans-Peter Wild, le propriétaire du Stade Français, se trouve être aussi le grand argentier du rugby outre Rhin.

CHALLENGE CUP 2018/2019

TOP 14 (8) : La Rochelle, Pau, ASM Clermont Auvergne, Bordeaux-Bègles, Agen, Stade Français Paris, Perpignan, Grenoble

Premiership Rugby (5) : Sale Sharks, Northampton Saints, Harlequins, Worcester Warriors, Bristol Bears

PRO14 (5) : Benetton Rugby, Ospreys, Connacht Rugby, Zebre Rugby Club, Dragons

Continental Shield (2) : Enisei-STM, club à confirmer