Le Conseil d'Etat confirme la suspension d'un an de Yoka !

ICON SPORT

Le Conseil d'Etat n'a pas traîné. Quelques heures seulement après l'audition de ses représentants devant le juge des référés, Tony Yoka a vu sa suspension d'un an ferme prononcée pour des manquements répétés aux obligations de localisation dans le cadre de la lutte antidopage être confirmée mardi soir par les sages de la Rue Cambon.