NBA : Kobe Bryant en 10 phrases cultes

Reuters

« Vous savez, la dernière fois que je me suis reposé huit mois, j’étais dans le ventre de ma mère. »

Après une longue absence suite à sa blessure au tendon d’Achille, Kobe Bryant n’a rien perdu de sa verve.

« C’était le pire ! Il n’avait pas sa place en NBA mais on n’avait pas assez d’argent pour se payer un meneur. Donc, on a fait avec… »

C’est peu de dire que le Black Mamba n’a pas gardé son ancien coéquipier Smush Parker dans son cœur.

 « J’espère que tu te sens assez en forme et motivé pour aller chercher cette médaille d’argent. »

 A Pau Gasol avant les JO de 2012 à Londres.

« Je vise la perfection. »

On peut affirmer sans se mouiller que l’arrière s’en est plusieurs fois approché.

« Maintenant, je sais ce que ça fait d’être un fan des Clippers pendant toutes ces années. »

Après une raclée infligée par les Clippers aux Lakers (142-94).

« J’ai fait pleurer certains joueurs. Et si je peux te faire pleurer juste en étant sarcastique, je ne veux vraiment pas faire les Playoffs avec toi. »

Acquérir l’estime de Kobe s’apparente à un long chemin semé d’embûches pour ses partenaires.

« Vous pouvez entraîner un chat à aboyer autant que vous voudrez, il n'aboiera pas pour autant. »

Après une lourde défaite contre le Thunder, Kobe n’hésite pas à piquer ses jeunes coéquipiers.

« J’ai 70 ans en années basket. »

Pour décrire son état physique après de très nombreuses campagnes sur les planches.

« Ces jeunes jouent aux dames, moi je suis là pour jouer aux échecs. »

A propos des rookies débarquant en NBA.

« Si vous me voyez me battre avec un ours, priez pour l’ours. »

La citation préférée du Mamba, illustration parfaite de sa mentalité de guerrier.