Rome: Paire plus fort que la douleur

Reuters

Rome inspire de toute évidence Benoît Paire qui s'était révélé il y a 5 ans, dans la capitale italienne, en atteignant le dernier carré du tournoi de Rome. 

Un Masters 1 000, dont le Français disputera à nouveau les 8e de finale cette année, après sa victoire ce mercredi sur l'Argentin Diego Schwartzman contre lequel Paire, mené 6-2, 4-2 par son adversaire, a su rebondir pour aligner 10 des 12 derniers jeux. Seule ombre au tableau, une fichue douleur au dos qui s'est de toute évidence réveillée et qui a bien failli gâchée la fin de match. A la peine pour seulement fléchir les jambes sur le court, le Tricolore aura besoin de 8 balles de match avant de conclure. 

Sera-t-il en mesure de défier la tête de série n°4 Marin Cilic au prochain tour ? La question reste posée...