Pouille a une chance

Lucas Pouille a profité de l'abandon d'Adrian Mannarino et affrontera Pablo Cuevas en quarts de finale du Masters 1 000 de Monte-Carlo.

Et si la Coupe Davis avait donné un coup de boost à Lucas Pouille cette saison ? Brillant vainqueur de Kyle Edmund (7-5, 7-6, 6-3), il y a deux semaines, lors d’un quart de finale de l’équipe de France sans aucun Mousquetaire, le Ch’ti de 23 ans a une chance de briller cette semaine à Monaco. Il est désormais en quarts de finale du Masters 1 000 de Monte-Carlo et se rapprochera peut-être de son 2e titre sur le circuit (un an après une victoire à Metz).

Lucas Pouille n’a même pas eu à batailler face à son ami Adrian Mannarino, ce jeudi, en 8e de finale. Après 11 minutes de jeu et 3 points marqués seulement (3-0 Pouille), le Val-d'Oisien a jeté l'éponge pour des douleurs à la hanche. Le prochain match du dernier représentant tricolore ne l’opposera pas à Stan Wawrinka, mais à Pablo Cuevas, qui s’est offert le scalp du numéro 3 mondial - amorphe -, en deux sets (6-4, 6-4 en 1h18).

Pouille, 17e à l’ATP, sera donc attendu par le public monégasque face à l'Uruguayen, 27e mondial. Cuevas vit néanmoins une seconde jeunesse à 31 ans. Il a dominé Albert Ramos-Vinolas en finale à Sao Paulo, il y a un mois, un même joueur espagnol qui vient de sortir Andy Murray. "J’ai pris confiance et j’espère continuer à bien jouer", a lancé Cuevas sur C+ Sport, en espérant que Pouille "ne continuera pas avec ce niveau de jeu".