Pouille a une chance

Lucas Pouille a profité de l'abandon d'Adrian Mannarino et affrontera Pablo Cuevas en quarts de finale du Masters 1 000 de Monte-Carlo.

Et si la Coupe Davis avait donné un coup de boost à Lucas Pouille cette saison ? Brillant vainqueur de Kyle Edmund (7-5, 7-6, 6-3), il y a deux semaines, lors d’un quart de finale de l’équipe de France sans aucun Mousquetaire, le Ch’ti de 23 ans a une chance de briller cette semaine à Monaco. Il est désormais en quarts de finale du Masters 1 000 de Monte-Carlo et se rapprochera peut-être de son 2e titre sur le circuit (un an après une victoire à Metz).

Lucas Pouille n’a même pas eu à batailler face à son ami Adrian Mannarino, ce jeudi, en 8e de finale. Après 11 minutes de jeu et 3 points marqués seulement (3-0 Pouille), le Val-d'Oisien a jeté l'éponge pour des douleurs à la hanche. Le prochain match du dernier représentant tricolore ne l’opposera pas à Stan Wawrinka, mais à Pablo Cuevas, qui s’est offert le scalp du numéro 3 mondial - amorphe -, en deux sets (6-4, 6-4 en 1h18).

Pouille, 17e à l’ATP, sera donc attendu par le public monégasque face à l'Uruguayen, 27e mondial. Cuevas vit néanmoins une seconde jeunesse à 31 ans. Il a dominé Albert Ramos-Vinolas en finale à Sao Paulo, il y a un mois, un même joueur espagnol qui vient de sortir Andy Murray. "J’ai pris confiance et j’espère continuer à bien jouer", a lancé Cuevas sur C+ Sport, en espérant que Pouille "ne continuera pas avec ce niveau de jeu".


Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité

beinsports.com est financé par la publicité, ce qui nous permet de vous proposer nos contenus gratuitement