Indian Wells : Monfils, ça grince encore

Twitter/BNPPO18

 

C'était déjà le septième tournoi de la saison pour Gaël Monfils, et cela s'est vu. Le Parisien n'a pas été en mesure d'aller au bout de son 3e tour à Indian Wells, face à Pierre-Hugues Herbert. Après un break rapide (2-1), Monfils a vite montré des signes de lassitude physique, en sortant notamment du court à la fin du premier set pour aller se faire soigner le bas du dos. Il a jeté l'éponge au début du deuxième, après la perte de son engagement (6-2, 3-1 Ab.).

Incertain pour Miami ?

On savait Monfils dans un état de forme précaire après cette tournée sud-américaine sur terre battue, où il aura beaucoup joué et traversé le continent: de Quito à Sao Paulo, en passant par Buenos Aires et Rio de Janeiro, pour un bilan de 6 victoires, 4 défaites et une demi-finale en Argentine pour principal fait d'armes. A Indian Wells, il avait réussi son 1er tour contre Matthew Ebden (6-3, 6-3) avant de sortir vainqueur d'un gros combat, dimanche, contre John Isner (6-7, 7-6, 7-5). Le voilà en train de payer ses efforts.

En allant ferrailler sur l'ocre en février, Monfils savait qu'il prenait des risques en vue des Masters 1000 américains du mois de mars, et on n'est pas sûr de le voir à Miami la semaine prochaine - même s'il s'entraîne fréquemment à Key Biscayne. Le Parisien a fait le choix d'aller "bouffer" de la terre battue pour préparer Roland-Garros, et aller chercher les points qui lui manquent pour être tête de série à Paris. C'est loin d'être gagné pour le moment. 35e mondial cette semaine (14e à la Race), Monfils va encore reculer puisqu'il va perdre 90 points par rapport à son huitième l'an passé à Indian Wells. Après une saison 2017 cauchemardesque, "La Monf'" n'est pas encore revenu à son meilleur niveau, c'est une évidence.