Martinot-Lagarde évoque ses larmes

Reuters

Sacré champion d'Europe du 110m haies samedi, Pascal Martinot-Lagarde était aux anges après sa première médaille continentale sur la piste de Glasgow. Son duel avec le Russe Serguei Shubenkov a marqué les esprits, à commencer par le sien. "Ça a été une course méchante, un combat. On ne cherchait pas de gros chronos. [...] Cette année, c'est lui qui a fait une saison de fou. Il était l'ultra-favori. On a livré vraiment un combat d'homme à homme. [...] J'ai tout de suite su que j'étais champion d'Europe, en entendant le public crier. Ça m'est allé droit au coeur. J'ai lâché toutes mes larmes", a reconnu le sprinteur français de 26 ans dans des propos relayés par L'Equipe.