.

Vekic prive Konta de son premier titre sur gazon

La jeune Croate Donna Vekic, 20 ans et 70e joueuse mondiale, a fait preuve d'une grande force mentale pour revenir d'un set à rien et priver Johanna Konta...

La jeune Croate Donna Vekic, 20 ans et 70e joueuse mondiale, a fait preuve d'une grande force mentale pour revenir d'un set à rien et priver Johanna Konta, 8e mondiale, d'un premier titre sur gazon, dimanche, à Nottingham.

"Tout le mérite revient à Donna, elle a été capable d'élever son niveau de jeu tout au long de la rencontre", a sportivement reconnu Konta après avoir perdu 2-6, 7-6 (7/3), 7-5 sa première finale sur gazon et en terre britannique.

"Je n'étais pas capable de rester avec elle. Bravo à elle pour avoir joué de manière incroyablement bien", a ajouté Konta, en faisant notamment allusion à la perte de son service au premier jeu du dernier set.

Et même si la Britannique a refait son retard en prenant le service de Vekic au 6e jeu pour revenir à 3-3, elle n'a rien pu faire pour contrer la fougue et la jeunesse de la Croate au 11e jeu.

Sentant son deuxième titre au bout de sa raquette, après Kuala Lumpur en 2014, Donna Vekic a conclu sur sa propre mise en jeu après 2 h 29 min de bataille.

"C'est plutôt incroyable, c'est mon premier titre sur gazon et le deuxième de ma carrière. Je suis vraiment heureuse", a réagi la Croate qui a pleinement profité de l'expérience de sa finale sur gazon à Birmingham, en 2013.

Elle a aussi tiré profit du marathon livré samedi par Konta pour éliminer en demi-finale la Tchèque Lucie Safarova (44e) 7-6 (7/5), 3-6, 7-6 (7/4) en 2 h 48 minutes !

"Jo a joué de manière incroyable, elle a connu aussi une belle année. J'étais concentrée sur mon jeu et servais aussi que je pouvais tout en restant agressive" sur toutes les balles, a encore ajouté Vekic, assurée de devenir 58e joueuse mondiale lundi.

Quant à Konta, 26 ans, elle devra encore attendre pour remporter le quatrième titre dans sa carrière et surtout succéder à Virginia Wade, dernière Britannique à s'imposer sur le gazon national, à Eastbourne en 1975.