Reuters

Indian Wells: Vesnina au bout du suspense

La Russe Elena Vesnina a remporté à 30 ans le titre le plus important de sa carrière en battant sa compatriote Svetlana Kuznetsova au terme d'une finale-marathon, 6-7 (6/8), 7-5, 6-4, dimanche.

Pour sa première finale dans un tournoi WTA Premier Mandatory, les plus importants après ceux du Grand Chelem, Vesnina n'a pas tremblé.

Il lui a certes fallu trois heures, soit la plus longue finale de l'histoire du tournoi californien, pour venir à bout de Kuznetsova, mais elle a conclu en beauté sa belle quinzaine californienne.

Alors qu'elle était tombée en 2016 dès le premier tour, Vesnina qui s'est constituée un beau palmarès en double, a éliminé plusieurs joueuses de renom, dont la future N.1 mondiale, l'Allemande Angelique Kerber et l'Américaine Venus Williams.

Après deux premières manches très disputées, la 15e mondiale a fait craquer Kuznetsova avec son service et en abrégeant les longs échanges initiaux.

Elle s'est offert son troisième titre WTA, confirmant que sa surprenante demi-finale de Wimbledon 2016 n'était pas le fruit du hasard, et sera lundi 13e mondiale, le meilleur classement de sa carrière en simple.

De son côté, Kuznetsova reste bloquée à 17 titres et a perdu pour la troisième fois de sa carrière, après 2007 et 2008, en finale à Indian Wells.

"Je ne me suis pas sentie super sur le court, parce qu'elle était très agressive", a regretté celle qui compte deux titres du Grand Chelem (Roland-Garros 2009, US Open 2004) à son palmarès.

"Je n'ai en outre pas très bien servi. Même à 4-1 au 2e set, je n'étais pas très bien. Bien sûr il y avait de la tension, mais je ne sais pas pourquoi certains jours on se sent moins bien que d'autres", a souligné Kuznetsova, qui aura 32 ans en juin prochain.