LIGUE DES CHAMPIONS - RABIOT : "C'EST FACILE D'EN METTRE 8 À DIJON MAIS..."