Le Shakhtar inflige à Manchester City sa 1re défaite de la saison et se qualifie

Le Shakhtar a infligé à Manchester City sa première défaite de la saison (2-1), toutes compétitions confondues, et a assuré sa qualification.

Le Shakhtar Donetsk a infligé à Manchester City sa première défaite de la saison (2-1), toutes compétitions confondues, et a assuré sa qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, mercredi.

Les Mancuniens, qui n'avaient plus été battus depuis le mois d'avril, étaient d'ores et déjà assurés de la première place du groupe F et l'entraîneur Pep Guardiola avait ainsi fait largement tourner son effectif, avec pas moins de sept changements par rapport à son 11 de départ du week-end passé contre West Ham, à quatre jours d'un choc en Championnat à United.

Donetsk n'était de son côté pas assuré de sa qualification, à la lutte avec Naples pour la 2e et dernier strapontin. Mais les Ukrainiens ont joliment assuré leur place en réussissant une excellente première période avant de gérer leur avantage.

Le Shakhtar, qui caracole cette saison encore en tête du Championnat d'Ukraine, était particulièrement dangereux en contre et ouvrait logiquement le score peu avant la demi-heure de jeu.

Bernard avait un peu de latitude à l'angle de la surface, bénéficiant d'un marquage un peu lâche, et il ne lui en fallait pas plus pour ajuster une superbe frappe enroulée qui allait se ficher dans la lucarne opposée d'Ederson (1-0, 26e).

Laissant l'essentiel de la possession aux Anglais, les Ukrainiens restaient les plus dangereux mais Bernard butait cette fois sur Ederson (28e).

L'opportuniste Ismaily, bien lancé dans le dos de la défense, doublait peu après la marque en devançant la sortie aventureuse d'Ederson avant de pousser le ballon dans le but vide (32e).

Euphorique, le Shakhtar était près d'aggraver encore le score sur des frappes de Fred (40), Taison (43) ou Ferreyra (44).

Dans le même temps, City ne se procurait qu'une seule occasion en première période, mais Jesus tergiversait et perdait son duel face à Pyatov (42e).

En début de seconde période, le même Pyatov se détendait sur une tentative de Sané (46e), mais Manchester City ne parvenait pas à se montrer dangereux. L'entrée en jeu d'Agüero à 20 minutes du terme ne changeait guère la donne, jusqu'à ce que Jesus se fasse crocheter dans la surface, dans les arrêts de jeu.

L'arbitre français Benoît Bastien accordait un penalty aux Citizens, qui réduisaient la marque par Agüero (2-1, 90+2), mais trop tard pour inquiéter le Shakhtar.