AFP

l'Argentine en finale contre la Croatie

​L'Argentine s'est qualifiée pour la finale de la Coupe Davis en battant le tenant du titre, la Grande-Bretagne 3-2, grâce au succès de Leonardo Mayer sur Dan Evans 4-6, 6-3, 6-2, 6-4.

Les Sud-Américains se rendront en Croatie en novembre pour la finale, après la victoire des Croates sur les Français dimanche à Zadar (Croatie) dans l'autre demi-finale.

L'Argentine, qui n'a plus perdu contre la Grande-Bretagne depuis 88 ans, se qualifie pour sa quatrième finale en dix ans. Elle n'a encore jamais été sacrée. Au contraire de la Croatie, qui a remporté la seule finale qu'elle a disputée, en 2005 contre la Slovaquie à Bratislava.

Pour le dernier simple, le capitaine Daniel Orsanic avait choisi de faire confiance à Mayer, après le forfait de Juan Martin Del Potro, éprouvé par sa victoire marathon sur Andy Murray vendredi puis sa défaite dans le double samedi.

Del Potro, dont les deux dernières années ont été gâchées par les blessures, avait préféré renoncé au dernier simple après un mois d'août particulièrement chargé. Le grand Argentin, ancien N.4 mondial, a en effet atteint les quarts de finale de l'US Open après avoir décroché la médaille d'argent des Jeux de Rio.

Contre Evans, 53e à l'ATP, c'est donc Mayer, descendu à la 114e place mondiale après une année 2016 gâchée par une blessure à l'épaule gauche, qui a pris ses responsabilités.
                  
"Son meilleur tennis" 
                  
                  
Après un premier set raté, Mayer, qui était encore 21e mondial en juin 2015, s'est appuyé sur son service pour dominer le Britannique dans les trois manches suivantes.

"Nous pensions que cela pouvait arriver, mais je crois que c'est une superbe performance", a commenté Orsanic à l'issue du match. "Mayer a joué son meilleur tennis, le tennis qui lui a permis de remporter de nombreux match de Coupe Davis par le passé."

Un peu plus tôt, dans une Emirates Arena toute acquise à sa cause, le N.2 mondial Murray, qui avait déjà lui aussi passé plus de huit heures sur le court depuis vendredi, avait remis les équipes à égalité 2-2. 

Dans sa ville natale, le double champion olympique avait battu sans trembler Guido Pella, 49e joueur mondial, en trois sets 6-3, 6-2, 6-3.

C'est déjà Murray, qui avait relancé les Britanniques dans la demi-finale après sa victoire dans le double avec son frère Jamie samedi.

Vendredi, l'Argentine avait remporté les deux premiers simples, Del Potro s'imposant en 5 heures 7 minutes contre Murray, Pella battant sans difficultés majeures Kyle Edmund.


Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité

beinsports.com est financé par la publicité, ce qui nous permet de vous proposer nos contenus gratuitement