ATP - Sao Paulo: Monfils chute dès ses débuts

REUTERS

Avec l'élimination au 1er tour de Corentin Moutet, il ne reste plus aucun Français à Sao Paulo.

Monfils pouvait pourtant nourrir des ambitions dans un tableau plutôt ouvert, et partait même favori contre Zeballos qu'il avait battu dix jours plus tôt au tournoi de Rio de Janeiro; mais ce dernier voulait prendre sa revanche.

"Oui, je voulais ma revanche, et j'ai pu la prendre aujourd'hui (jeudi). Je suis très content de me qualifier pour les quarts de finale, c'est un tournoi si difficile", a réagi Zeballos, cité par le site de l'organisation.

"Je me suis senti très bien, à l'aise sur le terrain. Tout comme la semaine dernière. Je n'avais pas pu gagner à ce moment-là, mais j'en étais très proche (défaite 7-5, 3-6, 7-5, ndlr) et ça m'avait laissé beaucoup de confiance et d'envie de gagner. Il fallait rester calme et ça m'a permis de vaincre aujourd'hui (jeudi)", a-t-il poursuivi.

C'est la première fois que Monfils, qui restait sur un quart de finale perdu à Rio, tombe dès son entrée en lice en 2018.

De son côté, Zeballos affrontera en quart de finale le Brésilien Rogerio Dutra Silva (84e).

Tête de série N.1, l'Espagnol Albert Ramos (22e) a battu le Brésilien issu des qualifications Guilherme Clezar (225e) 6-3, 6-4 et affrontera le Chilien Nicolas Jarry (73e) pour une place dans le dernier carré.

Les deux autres quarts opposeront l'Argentin Leonardo Mayer (49e) à l'Uruguayen Pablo Cuevas (31e), et l'Italien Fabio Fognini (20e) à l'Espagnol Guillermo Garcia-Lopez (67e).