AC Milan: assemblée le 21 juillet pour le passage définitif sous contrôle américain

AFP

Jeudi, cette assemblée nommera le nouveau conseil d'administration où les représentants d'Elliott feront leur entrée en force, mettant ainsi un terme à une parenthèse chinoise de 15 mois.

Propriété de l'ancien chef de gouvernement italien Silvio Berlusconi, le prestigieux club avait été officiellement racheté le 13 avril 2017 pour 740 millions d'euros par des investisseurs chinois menés par le mystérieux Li Yonghong.

Mais le projet avait considérablement évolué depuis ses débuts, le groupe d'investisseurs chinois se réduisant au fur et à mesure face aux difficultés à réunir les fonds et à les faire sortir de Chine.

Pour faire aboutir le projet, Li a dû baser sa société au Luxembourg et a surtout dû obtenir le soutien du fonds Elliott. Celui-ci lui avait accordé un prêt de plus de 300 millions d'euros à des taux d'intérêt importants, jusqu'à 11% pour certaines tranches, selon les médias italiens.

Elliott a finalement pris le contrôle du club car Li Yonghong n'a pas honoré une dette de 32 millions d'euros, arrivée à échéance vendredi 6 juillet.

Dans un communiqué publié dans la nuit de mardi à mercredi, Elliott a annoncé cette prise de contrôle, assurant ouvrir ainsi un "nouveau chapitre pour l'AC Milan".