La Juventus a du répondant

Devant, en revanche, le talent de Dybala (52 buts en 100 matches toutes compétitions confondues sous le maillot bianconero)..

    
. Le génie de "la joya"     

        
Paulo Dybala est sorti à 10 minutes de la fin sous les acclamations de tout le stade, les supporters de Sassuolo ne pouvant rien faire d'autre que de reconnaître le génie du N.10 de la Juventus, qui en est déjà à huit buts en quatre journées.

Trois fois, Dybala a frappé de son superbe pied gauche: de loin pour un tir enroulé qui a laissé Consigli sans réaction (16e), de près et sans élan (49e) et sur un coup franc direct parfait (63e) pour assommer définitivement Sassuolo.

Les locaux étaient en effet alors revenus à 2-1 grâce à Politano, qui profitait d'une intervention complètement ratée de Lichtsteiner (51e). Cette erreur est venue rappeler que la Juventus n'est toujours pas très bien réglée derrière, le départ de Bonucci à l'AC Milan continuant à se faire sentir.

Devant, en revanche, le talent de Dybala (52 buts en 100 matches toutes compétitions confondues sous le maillot bianconero) compense la toute petite forme actuelle de Higuain. Les Turinois ont marqué au moins trois buts lors de chacun des quatre premiers matches de championnat.

Ce succès ne fera pas oublier la sévère défaite concédée mardi à Barcelone en Ligue des Champions (3-0), mais il envoie aux rivaux domestiques de la "Juve" un message très clair: avec quatre victoires en quatre matches de championnat, la Veille Dame est toujours là et reste la favorite.
                  
. Naples et l'Inter s'installent    

            
Mais les Turinois ne sont pas tout seuls à 12 points et cohabitent tout en haut du classement avec l'Inter Milan et Naples.

Samedi, les Milanais avaient en effet confirmé leurs bons débuts en allant battre Crotone 2-0, sans briller particulièrement, mais avec sérieux. Les buts milanais avaient été inscrits par Skriniar et Perisic.

Et dimanche, Naples a à son tour réussi le carton plein en prenant très facilement le meilleur sur son voisin de Benevento, promu cette saison en Serie A et qui a été proprement balayé (6-0).

Le Belge Dries Mertens a inscrit un triplé, les autres buts étant marqués par Allan, Insigne et Callejon. L'ancien Bordelais Adam Ounas a de son côté fait ses débuts avec Naples et a obtenu un penalty, transformé par Mertens pour le 6-0.
                  
. Milan s'accroche

  
Derrière le trio de tête, on retrouve l'AC Milan, qui s'est bien remis de la claque infligée la semaine dernière par la Lazio Rome (4-1) et pointe à la 4e place avec neuf points.

Jeudi, les Milanais s'étaient déjà bien relancés en allant écraser l'Austria Vienne 5-1 en Europa League et ils l'ont confirmé dimanche en battant l'Udinese 2-1.

Les deux buts rossoneri ont été inscrits par l'ancien avant-centre de la Fiorentina Kalinic. Mais quelques moments de flottement et les nombreuses occasions concédées à l'Udinese ont montré que ce Milan entièrement reconstruit à l'intersaison avait encore du travail.

Sa 4e place est d'ailleurs menacée par son bourreau de la semaine dernière, la Lazio Rome, qui peut passer devant en cas de résultat positif en soirée (20h45) sur le terrain du Genoa.

Immobile porte la Lazio chez le Genoa

La Lazio Rome s'est imposée sur la pelouse du Genoa (2-3).

Les Biancocelesti ont pu compter sur un but de Bastos (31e) et sur un doublé de Ciro Immobile (70e, 82e), alors que le prodige du Genoa, Pietro Pellegri (16 ans), avait égalisé à deux reprises (57e, 73e).

Au classement, la Lazio, toujours invaincue, se positionne au pied du podium avec 10 points, derrière le trio Naples-Juve-Inter.


Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité

beinsports.com est financé par la publicité, ce qui nous permet de vous proposer nos contenus gratuitement