Reuters

City, Liverpool et Arsenal: qui passe à la trappe?

Il y aura un déçu: Manchester City, Liverpool et Arsenal se disputent les deux dernières places qualificatives pour la Ligue des champions...

Il y aura un déçu: Manchester City, Liverpool et Arsenal se disputent les deux dernières places qualificatives pour la Ligue des champions, dimanche lors de la 38e et dernière journée de Premier League.

Loin derrière le champion Chelsea (90 pts), qui aura l'occasion de battre contre Sunderland un nouveau record de Premier League en portant son nombre de victoires à 30, la lutte fait rage. Manchester City et Liverpool n'ont pas le droit à l'erreur alors qu'Arsenal va tenter le tout pour le tout dans un Emirates Stadium partagé sur l'accueil à donner à Arsène Wenger.

Les "Citizens" bien installés

Avec 75 points et une jolie différence de buts (+36), les troisièmes du championnat n'ont pas grand-chose à craindre à l'heure d'affronter Watford.

Il faudrait en effet la conjugaison d'une lourde défaite à Vicarage Road, un succès de Liverpool et une large victoire d'Arsenal pour voir Pep Guardiola se faire doubler sur le fil.

"Nous devons encore nous battre pendant 95-96 minutes pour réaliser une chose très importante pour le club. C'est un match crucial pour nous, c'est une finale, c'est entre nos mains", a résumé le technicien catalan vendredi.

Le Top 4 semble donc promis à Guardiola, d'autant plus que du côté des "Hornets", rien ne va plus. Les banlieusards londoniens sont en roue libre: ils pointent à la 16e place, ont perdu leurs cinq dernières rencontres et, selon la presse britannique, ont eu la peau de leur entraîneur Walter Mazzarri, qui quittera le club après le match.

Les "Reds" pour assurer

Eux n'ont pas le droit à l'erreur. Une défaite ou un nul contre Middlesbrough et les "Gunners" pourraient les doubler.

En cas de contre-performance de Livepool contre le relégué, il faudra croiser les doigts et espérer qu'Arsenal fasse moins bien.

"Nous avons encore un match et nous restons concentrés à 100%. Nous connaissons la situation et personne ne va sous-estimer le prochain match", a assuré Jürgen Klopp après la victoire à West Ham le week-end dernier (4-0).

Bonne nouvelle pour le technicien allemand, sa prolifique attaque devrait recevoir le renfort de Roberto Firmino, blessé le week-end dernier.

Les "Gunners" croisent les doigts                 

Ils auront besoin d'un miracle.

Au vu de leur forme actuelle, une victoire des Londoniens, qui restent sur quatre succès de suite, paraît la moindre des choses face à un Everton poussif depuis qu'il n'a plus rien à jouer.

Mais cela ne sera pas suffisant puisque les "Gunners" ont besoin d'une glissade de leurs concurrents.

Et l'ambiance pourrait être tendue à l'Emirates Stadium dimanche, alors que de nombreux fans ont boycotté les dernières journées de championnat pour demander la non-reconduction d'Arsène Wenger.

Peu importe le résultat dimanche, l'entraîneur français en fin de contrat en juin sera le centre d'attention. L'Alsacien, présent depuis plus de 20 ans au club, a déjà indiqué que son avenir serait décidé après la finale de la Coupe d'Angleterre (27 mai), mais les protestations pourraient être fortes si les "Gunners" ne se qualifient pas pour leur vingtième C1 de suite.

                 

Programme de la 38e et dernière journée:

Arsenal - Everton

Burnley - West Ham

Chelsea - Sunderland

Hull - Tottenham

Leicester - Bournemouth

Liverpool - Middlesbrough

Manchester United - Crystal Palace

Southampton - Stoke

Swansea - West Bromwich

Watford - Manchester City