NBA - San Antonio Spurs : Kawhi Leonard contre DeMar DeRozan, c'est fait !

Reuters

Après les feuilletons LeBron James et DeMarcus Cousins, celui de Kawhi Leonard a trouvé son épilogue. En effet, selon ESPN et son journaliste star Adrian Wojnarowski, San Antonio et Toronto ont trouvé un accord pour échanger Kawhi et DeMar DeRozan. Les deux franchises vont désormais officialiser la nouvelle auprès de la Ligue. Dans la transaction, le prometteur intérieur autrichien Jakob Poeltl rejoint également les Spurs, qui récupèrent au passage un 1er tour de Draft 2019. Danny Green, un autre membre historique de la franchise texane, rejoint également les Raptors. 

Après le départ de Tony Parker à Charlotte, San Antonio tourne une nouvelle page de son histoire en se séparant de celui qui avait tout pour être son "franchise player" pendant de nombreuses années. Mais la situation avec son ailier All-Star, qui n'a disputé que 9 rencontres la saison passée en raison d'une blessure à une cuisse, était devenue intenable. Après avoir longtemps discuté avec les Lakers, les Spurs ne doivent pas être fâchés de se débarrasser d'un joueur qui sera libre l'été prochain, tout en récupérant un quadruple All-Star comme DeRozan, dont le contrat court jusqu'en 2021.

Les joueurs, eux, sont mécontents

Pour Toronto, le pari est donc plus risqué puisque Leonard, selon un autre journaliste d'ESPN, n'aurait aucune envie de jouer pour les Raptors. On se demande donc à quoi va pouvoir ressembler sa saison 2018-2019 (sa seule avec Toronto avant de signer ailleurs ?), et les explications qu'il pourra donner sur la fin de son aventure à San Antonio, lui qui incarnait jusqu'ici l'avenir de la prestigieuse franchise texane après la génération Duncan-Parker-Ginobili. Les Raptors, meilleure équipe de la saison régulière à l'Est mais une nouvelle fois traumatisés par LeBron James en Playoffs (4-0 pour Cleveland en demi-finales de Conférence), ont visiblement ressenti le besoin de reconstruire leur équipe, après avoir changé d'entraîneur au cours de l'été (Dwane Casey a rejoint depuis Detroit).

Et puisque ce feuilleton est décidément riche en rebondissements, il faut aussi évoquer l'aigreur de DeRozan, visiblement mécontent d'être lâché par la franchise avec laquelle il s'était engagé sur le long terme, en prolongeant pour cinq ans en 2016. "On vous dit quelque chose et il se produit l'inverse... Impossible de leur faire confiance. Il n'y a pas de loyauté dans ce sport", a pesté l'arrière d'origine californienne sur Instagram. Il aurait toutefois pu tomber plus mal qu'aux Spurs qui, avec DeRozan et LaMarcus Aldridge, vont rester compétitifs la saison prochaine.