AFP

GP du Japon - MotoGP/essais libres 1 et 2: léger avantage pour Dovizioso face à Marquez

Le duel entre les favoris pour le titre en MotoGP, Marc Marquez (Honda) et Andrea Dovizioso (Ducati), s'annonçait serré sur le papier lors du Grand Prix du Japon, les deux premières séances d'essais libres vendredi l'ont confirmé, avec un avantage de 43/1000 seulement pour l'Italien.

Grâce à un temps de 1 min 54 sec 877/1000 réalisé lors des essais libres 2 sur un circuit de Motegi détrempé -la pluie ayant joué les trouble-fêtes une bonne partie de la journée-, Dovizioso a surclassé de peu Marquez, qui avait dominé la séance inaugurale avant de partir à la faute à quelques minutes de la fin de la seconde.

Le champion en titre aborde la 15e manche sur 18 cette saison avec une avance de 16 points sur l'Italien, alors qu'il en reste 100 au maximum à empocher. 

Sur le circuit de Spielberg (Autriche), aux caractéristiques similaires à celles du tracé japonais (freinages brusques et accélérations brutales), il avait terminé 2e à 176/1000 de Dovizioso mi-août.

L'Espagnol Aleix Espargaro (Aprilia) a signé le troisième temps à 184/1000 vendredi, devant son compatriote Jorge Lorenzo, à 357/1000. Le chrono de ce dernier, coéquipier de Dovisiozo, confirme que les Ducati sont à l'aise à Motegi.

Le Français Johann Zarco (Yamaha Tech3) était cinquième à 591/1000 et surtout premier représentant Yamaha, à près d'une seconde des machines officielles de l'Espagnol Maverick Vinales (11e à 1 sec 499/1000) et de l'Italien Valentino Rossi (12e à 1 sec 558/1000), non qualifiées directement en Q2 si les choses devaient en rester là.

Outre Marquez et Dovizioso, trois hommes peuvent encore mathématiquement arracher le titre: Vinales, 3e à 28 points, l'Espagnol Dani Pedrosa (Honda), 4e à 54 points, et Rossi, 5e à 56 points.

En catégorie Moto2, le Suisse Tom Lüthi (Kalex) figurait en tête de la feuille des temps (2:05.282). Son rival pour le titre, l'Italien Franco Morbidelli (Kalex), leader pour 21 points, était 5e à 938/1000. 

En Moto3, c'est l'Italien Nicolo Bulega (KTM) qui pointait devant (2:09.577).

Des averses étaient encore au programme samedi, pour les essais libres 3 (09h00-11h40 locales/00h00-02h40 GMT) et les qualifications (12h35-15h50/03h35-06h50).