Reuters

Zidane: gagner la Liga, "c'est tellement beau"

"C'est tellement beau de gagner" le Championnat d'Espagne, a imaginé samedi l'entraîneur du Real Madrid Zinédine Zidane...

"C'est tellement beau de gagner" le Championnat d'Espagne, a imaginé samedi l'entraîneur du Real Madrid Zinédine Zidane, qui n'a besoin que d'un nul dimanche lors de l'ultime journée à Malaga pour décrocher la 33e Liga du club, la première depuis 2012.

Q: Cela fait cinq ans que le Real n'a pas gagné la Liga. Comment l'expliquez-vous ?

R: "Nous savons combien il est difficile de gagner une Liga. C'est un travail très dur, ce sont 38 journées et ça n'a rien de facile. Chaque semaine, parfois tous les trois jours, il faut démontrer qu'on veut gagner la Liga. C'est ce que nous avons fait jusqu'à aujourd'hui, nous avons beaucoup travaillé et les joueurs ont été phénoménaux. Nous méritons ce qui nous arrive. Nous sommes en tête de la Liga mais il nous faut finir le travail. Ce sera sûrement le plus difficile. (...) Nous dépendons de nous-mêmes et c'est important pour nous."

Q: Allez-vous vous contenter d'assurer le match nul, qui vous suffit pour être champions ?

R: "Nous n'allons pas changer. Notre état d'esprit, c'est de tout donner, d'être bien concentrés et de jouer pour gagner. C'est dans l'ADN de cette équipe, de ce club, et nous verrons ce qui se passera. Il y a sans doute beaucoup de gens qui ne veulent pas voir le Real gagner, mais ce n'est pas d'aujourd'hui. Cela a toujours été comme ça. Nous savons quel club nous représentons, nous savons que nous devons aller chercher cette victoire sur le terrain, en travaillant, en se battant, en ne baissant pas les bras."

Q: Comment expliquer que tous vos joueurs soient aussi en forme, à l'image de Cristiano Ronaldo ?

R: "Tous mes joueurs sont importants. Ceux qui ont joué un peu moins ont fait les choses aussi bien que ceux qui jouaient beaucoup. Quand on joue 60 matches dans une saison, c'est difficile physiquement. Mais nous arrivons en fin de saison en forme mentalement, et +vachement+ bien au niveau physique. Sur Cristiano, qu'est-ce que je peux dire de plus ? Il fait des choses phénoménales et il est dans une période très agréable. Il est très en forme, comme tout le groupe, et il est heureux."

Q: Vous avez souvent fait tourner votre effectif et varié votre système de jeu. Est-ce là une des raisons de votre succès ?

R: "Il faut aussi rendre aux joueurs ce qui leur appartient, ce sont eux qui ont cru à ce que je voulais mettre en place et à ce qu'on est en train de faire. Le plus important, ce sont les joueurs, qui se sentent concernés par tout ce qu'ils font. Et ça marche. On n'a rien gagné, mais jusqu'à maintenant on a fait le boulot, tous ensemble. Les changements, c'est pareil, c'est mon rôle, je suis là pour changer les choses quand ça va un peu moins bien. Mais les joueurs sont là pour répondre présents. Et ce qu'ils ont fait est fantastique. Quand il y a eu des changements de systèmes, de joueurs, il y a eu un changement sur le terrain. Il faut leur dire merci pour tout ça."

Q: En terme d'émotions, est-ce plus fort de gagner cette Liga à la dernière journée ?

R: "Si on m'avait posé la question, j'aurais aimé, on aurait tous aimé la gagner avant. Mais ce n'est pas le cas et ça prouve bien que la Liga est très compliquée. C'est pour ça que c'est tellement beau de gagner un championnat national. Il ne reste plus qu'un match et comme je le répète, ce sera (difficile) jusqu'à la fin de ce match. On va tout donner jusqu'à la dernière minute. Notre motivation, elle n'est même pas explicable. Vraiment, on est tous très motivés et on ne va pas lâcher, jusqu'à la dernière minute."


Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité

beinsports.com est financé par la publicité, ce qui nous permet de vous proposer nos contenus gratuitement