Reuters

Ronaldo-Messi, un clasico pour régler les comptes

Les bons comptes font les beaux ennemis: le clasico du Championnat d'Espagne dimanche peut permettre à Ronaldo d'approcher les 400 buts avec le Real Madrid et à Messi...

Les bons comptes font les beaux ennemis: le clasico du Championnat d'Espagne dimanche peut permettre à Cristiano Ronaldo d'approcher les 400 buts avec le Real Madrid et à Lionel Messi d'atteindre les 500 pour Barcelone. De quoi pimenter leur duel au sommet.

Après huit saisons d'une rivalité débutée avec l'arrivée de Ronaldo à Madrid en 2009, les deux Ballons d'Or sont devenus des légendes vivantes dans leurs clubs respectifs.

Avec 395 buts en matches officiels, Ronaldo est le meilleur buteur de l'histoire du Real, et Messi celui du Barça avec 498 unités. Et tous deux peuvent espérer arrondir leur impressionnant total dimanche soir au stade Santiago-Bernabeu dans un clasico décisif pour le titre en Liga.

A l'évidence, le plus proche d'y parvenir est Messi, et cela tombe bien parce que l'international argentin a une revanche à prendre. Même hors-jeu, son rival portugais l'a devancé mardi pour devenir le premier joueur à dépasser la barre mythique des 100 buts en Ligue des champions: 101 au total contre 94 pour Messi.

Atteindre le demi-millier de buts en blaugrana serait une sacrée performance de la part du petit attaquant, douze ans seulement après son premier, contre Albacete (2-0) au Camp Nou le 1er mai 2005.
                  
'Messi est un phénomène'
                  
"Son premier but est arrivé sur une passe décisive de ma part, a récemment rappelé le Brésilien Ronaldinho. Et c'est là qu'est né un monstre. Lionel est un phénomène", a jugé l'ex-attaquant du Barça (2003-2008) en conférence de presse.

Formé en Catalogne, Messi disputera dimanche son 577e match officiel avec Barcelone. Et à bientôt 30 ans (il les aura en juin), "La Puce" devrait continuer à empiler les buts pour le club catalan, qui négocie une prolongation de l'actuel contrat du joueur s'achevant en 2018.

But après but, la frêle stature de l'Argentin commence à prendre une envergure titanesque à Barcelone: le quintuple Ballon d'Or a inscrit deux fois plus de buts que son premier poursuivant au classement des buteurs du club, l'Espagnol Cesar Rodriguez (230 buts).

Malgré les contretemps sportifs et extrasportifs, comme sa condamnation en juin dernier pour fraude fiscale en Espagne, Messi, avec 45 buts en 45 matches, vit une nouvelle saison faste sur le plan statistique.

Le "Roi Leo" reste par ailleurs le meilleur marqueur de l'histoire de la Liga avec 341 buts inscrits.
                  
'Ronaldo est hors catégorie'
                  
Mais en Ligue des champions, en revanche, c'est Ronaldo qui domine du haut de sa centaine de buts.

Depuis son premier but merengue, un penalty contre La Corogne le 29 août 2009, le Portugais de 32 ans a réussi à effacer des tablettes une autre légende du club, l'avant-centre Raul Gonzalez (323 buts).

Certes, son second semestre 2016 a été aussi compliqué que celui de Messi, avec également des accusations de fraude fiscale, et un ratio de buts inhabituellement bas: 31 réalisations en 38 matches officiels cette saison.

Mais il a prolongé jusqu'en 2021 en novembre, puis obtenu en décembre son quatrième Ballon d'Or. Et ses cinq buts ces derniers jours contre le Bayern Munich en quarts de C1 (2-1, 4-2 a.p.) ont rappelé combien le natif de Madère aimait les grands rendez-vous.

"Il est hors catégorie. Peu de joueurs arriveront à faire ce qu'a fait Ronaldo, on le sait tous", s'est enthousiasmé mardi son entraîneur Zinédine Zidane.

Prochain défi pour Ronaldo? Tenter d'arracher des pieds de Messi le record de buts inscrits dans les clasicos. L'Argentin en est à 21, Ronaldo à 16. Et sur ce terrain-là aussi, ces deux-là ont un compte à régler.