Reuters

Montpellier - le nouveau stade fonctionnel en 2022

Montpellier devrait disposer de son nouveau stade de football à l'horizon 2022, a annoncé mercredi le président de Montpellier Méditerranée Métropole et maire de la ville, Philippe Saurel.

"Les études de faisabilité débuteront en 2017, nous espérons poser la première pierre avant la fin de mon mandat (en avril 2020, ndlr)", a précisé M. Saurel (divers gauche), qui présentait le projet au côté de Louis et Laurent Nicollin, président et président délégué de Montpellier Hérault Sport club (MHSC).

D'une capacité de 25.000 à 30.000 places, le nouveau stade devrait coûter environ 120 millions d'euros, a indiqué M. Saurel, évoquant un financement qui ne sera pas un partenariat public privé (PPP).

"C'est une formule juridique qui ne marche pas, a estimé l'élu. On va étudier un partenariat intelligent qui ne soit un poids trop important pour la Métropole".

M. Saurel a expliqué qu'il aspirait à une aide des collectivités territoriales mais aussi de la Fédération française de football (FFF), dont le président Noël Le Graët a apporté son soutien au projet.

Prévu au sud-est de la ville, le nouveau stade doit être accompagné d'un palais des sports d'une capacité de 5.000 places, pour répondre aux besoins de l'équipe de Montpellier Handball, club le plus titré de l'Hexagone, et de l'équipe féminine de basket Lattes-Montpellier, championne de France en titre.

Montpellier s'apprête à quitter le stade de la Mosson, situé au nord de la ville dans le quartier de La Paillade, où l'équipe héraultaise évolue depuis la création du club en 1974.

"Le stade de la Mosson est obsolète. Il a été inondé à deux reprises et les assurances ne veulent plus couvrir. Sa mise aux normes coûterait 47 millions d'euros", a justifié Philippe Saurel, soulignant que le nouveau stade serait dans une zone "non inondable".

A l'automne 2014, une crue de la rivière Mosson bordant le stade, propriété de l'agglomération, avait causé de gros dégâts et l'enceinte avait été fermée trois mois, obligeant le MHSC à jouer à l'Altrad stadium, stade du club de Top14 de rugby de la ville.

"Nous sommes tristes pour La Paillade, mais c'est une question de survie pour le club, a expliqué Louis Nicollin, truculent fondateur du club âgé de 73 ans. Dépêchez-vous de le construire car j'aimerais bien inaugurer le nouveau stade".