AFP

Accident d'avion en Colombie: réactions du football français

Réactions du football français mardi après l'accident de l'avion de ligne transportant l'équipe brésilienne de Chapecoense, en Colombie, où elle se rendait pour disputer la finale de la Copa Sudamericana contre l'Atletico Nacional:
                  
Noël Le Graët (président de la Fédération française de football, dans un communiqué à l'AFP): "Nous sommes bouleversés par la terrible tragédie qui vient de frapper l'équipe brésilienne de Chapecoense, qui devait disputer le match aller de la finale de Coupe d'Amérique du Sud, en Colombie. La FFF, comme l'ensemble du football français, s'associe à la douleur des familles des victimes, et leur adresse ses plus sincères condoléances, ainsi qu'au club de Chapecoense et à la Confédération Brésilienne de Football."
                  
La Ligue de football professionnel (dans un communiqué): "En ce jour de deuil pour le football sud-américain, la LFP adresse ses condoléances aux familles des victimes de l'accident d'avion qui transportait l'équipe du club brésilien de Chapecoense, qui devait disputer la finale aller de la Copa Sudamericana. En signe d'hommage et de solidarité avec le club brésilien, la LFP a décidé d'observer une minute de silence sur tous les terrains avant le coup d'envoi des rencontres de la 15e journée de Ligue 1 et de la 17e journée de Ligue 2."
                  
L'UNFP (syndicat des joueurs professionnels français, sur Twitter): "L'UNFP présente ses condoléances aux familles des joueurs de Chapocoense, aux familles de victimes et à Fenapaf." (le syndicat des joueurs professionnels brésiliens)
                  
Le Paris SG (dans un communiqué sur son site internet): "En ces heures sombres, le Paris Saint-Germain partage la tristesse des Brésiliens et de tous les amoureux de football à travers le monde. Plus que jamais, le Paris Saint-Germain se tient aux côtés de ses amis brésiliens. L'ensemble du Paris Saint-Germain tient à adresser ses sincères condoléances aux familles, aux proches des victimes." Une minute de silence a eu lieu avec les joueurs et le staff en hommage aux victimes.
Unai Emery (entraîneur espagnol du Paris SG, sur Twitter): "Mes pensées pour les victimes de l'avion de Chapecoense. Un jour très triste pour le monde du football." 
                  
Radamel Falcao (attaquant colombien de l'AS Monaco, sur Twitter): "Mes prières et ma solidarité pour les survivants, les familles et les amis de Chapecoense, dans ce moment si difficile."
                  
Jemerson (défenseur brésilien de l'AS Monaco, sur Twitter): "Mes prières pour les personnes du Chapecoense présentes à bord du vol. Que Dieu ait pitié de tous et les protège."
                  
Dante (défenseur brésilien de Nice, en conférence de presse): "C'est une immense tragédie pour ce club qui vivait l'un des plus beaux moments de son histoire, pour les familles brutalement endeuillées et pour tout le football mondial. J'ai du mal à l'accepter et je ne peux que présenter avec l'OGCN mes très sincères condoléances aux parents et proches des victimes. Je connaissais bien Felipe Machado (une des victimes), issu comme moi de Juventude et contre qui, j'avais souvent joué au Brésil et que j'avais retrouvé en Belgique lorsque j'évoluais à Charleroi. J'ai discuté avec Dalbert (latéral gauche brésilien de Nice) qui a perdu l'un de ses anciens partenaires au Portugal".