COUPE DU MONDE 2018 : L'INCROYABLE RUSE DE LA CORÉE DU SUD LORS DES MATCHES DE PRÉPARATION

Reuters

 

"Il n'y a rien qui ressemble plus à un Coréen qu'un autre Coréen, surtout habillés en footballeurs, d'autant qu'ils mesurent tous 1,70 m, qu'ils sont tous bruns, à part le gardien." A croire que la phrase choc lancée par Thierry Roland lors d’un match de l’équipe de France en Corée du Sud en juin 2002 a donné des idées à Shin Tae-yong, le sélectionneur de la Corée du sud.

Alors que les Sud-Coréens s’apprêtent à faire leur entrée en lice en Russie face à la Suède ce lundi, Shin Tae-yong a en effet expliqué avoir demandé à ses joueurs ce printemps de changer de numéro de maillots afin de berner les observateurs venus regarder les derniers matches de préparation de la Corée du Sud.

Un Suédois surpris près du camp de base sud-coréen

 

"Nous avons changé de numéro parce que nous ne voulions pas tout montrer à nos adversaires et essayer de les embrouiller. Ils connaissent peut-être quelques-uns de nos joueurs, mais il est très difficile pour les Occidentaux de faire la distinction entre les Asiatiques et c'est pourquoi nous l'avons fait", a-t-il expliqué. Seuls la star Heung-min Son et le capitaine Sung-yueng Ki ont ainsi joué avec leurs numéros habituels lors des deux derniers matches de préparation contre la Bolivie (0-0) et le Sénégal (0-2) disputés en Autriche.

Une précaution qui n’est peut-être pas de trop. Lars Jacobsson, membre du staff suédois, a en effet été surpris près du camp de base de la Corée du Sud alors que les hommes de Shin Tae-yong s’entraînaient à huis-clos. Se faisant passer pour un touriste, le technicien suédois a été démasqué et a dû platement s’excuser.