Reuters

Fin des essais de pneus Pirelli pour 2017 à Abou Dhabi

La 24e journée d'essais de pneus Pirelli plus larges en prévision de 2017 a eu lieu mardi à Abou Dhabi, sur le circuit de Yas Marina, et le manufacturier italien a communiqué un bilan chiffré.

Un total de 2607 tours, soit 12.000 km, ont été bouclés par 11 pilotes sur cinq circuits entre août et novembre, précise Pirelli, avec pour conclure cette semaine, sur le circuit où a eu lieu dimanche le Grand Prix d'Abou Dhabi, les trois "mulets" hybrides, des modèles 2015 modifiés, fournis depuis cet été par les trois écuries de pointe, Mercedes, Red Bull et Ferrari.

Plusieurs variétés de structures et de gommes (96 prototypes différents) ont été testées depuis le mois d'août. Mardi à Abou Dhabi, les trois monoplaces ont bouclé en tout 331 tours, soit 1839 kilomètres, donc l'équivalent de six GP d'Abou Dhabi.

Le Finlandais Kimi Räikkönen a piloté la Ferrari, Lewis Hamilton puis Pascal Wehrlein la Mercedes, alors que Daniel Ricciardo et Max Verstappen se sont partagé le "mulet" Red Bull à moteur Renault.

Les prochains essais des nouveaux pneus Pirelli, par toutes les équipes engagées en F1, auront lieu en février sur le circuit de Barcelone. Les données accumulées cette année, en aveugle, par les trois "top teams", seront partagées avec toutes les autres écuries de F1.

La règlementation technique 2017, décidée après plusieurs mois de négociations serrées, est basée sur une aérodynamique profondément modifiée (ailerons, etc.) et des pneus plus larges, afin de favoriser les dépassements sur la piste.