Reuters

Vidal continue avec la "Roja"

"A chaque fois qu'on m'appellera, je serai à la disposition de ma sélection", a déclaré mercredi le joueur-vedette du Chili Arturo Vidal...

qui avait laissé entendre qu'il mettait un terme à sa carrière internationale après l'élimination de la Roja pour le Mondial-2018. 

"Le Chili est une équipe de guerriers. Je suis fier d'appartenir à ce groupe. Et je ne vais pas l'abandonner.

On continue ensemble jusqu'au bout", a écrit le joueur du Bayern Munich de 30 ans sur son compte Twitter.

"Je suis sûr que, tous ensemble, nous allons revenir plus forts. Ne nous donnez jamais pour morts, nous sommes des guerriers chiliens", a-t-il ajouté, avant de conclure d'un "Allez le Chili, on se voit lors de la prochaine bataille".

Mardi soir, Vidal a pourtant laissé entendre qu'il mettait un terme à sa carrière internationale.

"Merci les gars, pour tout, pour toutes ces années ensemble, à jouer sa vie à chaque match, pour m'avoir appris et avoir appris à un pays qu'avec des efforts et du travail tout est possible dans la vie", avait-il écrit sur Twitter, s'adressant visiblement à ses partenaires en sélection.

Il a dit avoir "l'âme détruite" par l'élimination, mais aussi "être fier des joueurs et du staff technique" de l'équipe nationale.

Début septembre, après la défaite (1-0) contre la Bolivie, le "roi" Vidal avait déclaré qu'il se mettrait en retrait prochainement.

"Je vais me préparer pour être au maximum pour ces deux rencontres (face à l'Equateur et au Brésil) et aller au Mondial, avant d'abandonner la sélection", avait-il lâché à l'aéroport avant de rentrer en Allemagne.

"Ces dix dernières années ont été difficiles, il est temps de se reposer", avait ajouté ce pilier de la "génération dorée" du football chilien, aux côtés d'Alexis Sanchez, Gary Medel ou Claudio Bravo qui ne verront pas la Russie.

Le Chili, double tenant en titre de la Copa America, n'est pas parvenu à se qualifier pour le Mondial-2018, s'inclinant 3-0 face au Brésil, mardi, à Sao Paulo.
 


Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité

beinsports.com est financé par la publicité, ce qui nous permet de vous proposer nos contenus gratuitement