AFP

Coupe du monde/15 km dames: Dahlmeier intraitable, Bescond et Braisaz éclipsent Dorin

L'Allemande Laura Dahlmeier a dominé mercredi, à Ostersund, la première épreuve individuelle de la Coupe du monde de biathlon, un 15 km dames, alors que la chef de file de l'équipe de France Marie Dorin, seulement 19e, a été éclipsée par les superbes performances d'Anaïs Bescond, 2e, et de Justine Braisaz, 5e.

Dahlmeier a démontré qu'il faudrait compter avec elle cette saison et s'affirme à 23 ans comme une valeur montante de la discipline. Avec seulement deux fautes au tir, elle a remporté sa 8e victoire en devançant la Française Anaïs Bescond et la Bélarusse Dariya Yurkevich. 

Bescond, auteur de trois sans fautes au tir avant d'effectuer une erreur fatale, est passée tout près de l'exploit et d'un deuxième succès en Coupe du monde.

"J'ai fait une course à l'expérience et à la tronche, a-t-elle expliqué à la chaîne L'Equipe. Je n'ai pas encore de sensations sur les grandes courses et peut-être que le diesel, ça se passe bien sur un 15 km. Je ne suis pas la plus rapide sur les skis, mais aujourd'hui, ça se jouait sur le pas de tir et je suis contente d'avoir sorti mon épingle du jeu. Mais c'est le début d'une longue saison."  

Bescond a été en tout cas à l'image des Bleues, très à l'aise lors de cette première course individuelle avec la belle 5e place de la jeune Justine Braisaz (20 ans). 

Marie Dorin, 2e en 2015-16 et qui a fait du classement général son objectif prioritaire, a en revanche vécu un jour sans, juste après s'être pourtant imposée dans le relais simple mixte avec Martin Fourcade, dimanche.

"Je suis très déçue, j'avais de très mauvaises sensations sur les skis et je n'étais pas présente au tir. C'est vraiment une mauvaise course, une mauvaise entame. J'espérais mieux mais j'étais trop tendue", a-t-elle estimé sur la chaîne L'Equipe.      

D'autres favorites ont tout autant déçu. La Tchèque Gabriela Koukalova, vainqueur de la Coupe du monde la saison dernière, n'est que 17e alors que l'Italienne Dorothea Wierer, 3e en 2015-16, est encore plus loin (31e).