Leipzig laisse Schalke sur place

Reuters

Le RB Leipzig, remis de sa fatigue automnale, a entamé 2018 par une victoire probante 3-1 samedi lors du match de la 18e journée du championnat d'Allemagne contre Schalke, à qui il ravit la place de dauphin du Bayern.

Avec 31 points, Leipzig devient pour 24 heures au moins le seul dauphin du Bayern (44 pts). Mais Dortmund, qui reçoit dimanche le modeste Wolfsburg, et Mönchenglabach, qui se déplace sur le terrain du dernier Cologne, peuvent revenir à sa hauteur en cas de victoire.

Les vice-champions d'Allemagne, qui avaient fini 2017 par cinq matches consécutifs sans victoire, ont marqué par Keita (41e), Timo Werner (69e) et Bruma (71e). Le défenseur central brésilien Naldo avait égalisé pour Schalke (55e).

La défaite de Schalke, qui reste à 30 points (et provisoirement à la troisième place) fait évidemment les affaires du Bayern.

Vainqueur 3-1 vendredi soir à Leverkusen, le champion en titre voit son avance grimper à 13 points. Et étant donnée sa supériorité actuelle, on voit mal qui pourrait désormais l'empêcher d'aller décrocher un sixième titre consécutif.

"Nous avions un plan très clair, nous ne nous y sommes pas tenus", a déploré Domenico Tedesco, le coach de Schalke.

"Nous avons perdu trop de balles au milieu, et nous leur avons donné beaucoup de situations de contre".

Comme annoncé, l'entraîneur du RB Ralph Hasenhüttl n'avait pas aligné d'entrée son buteur Timo Werner, à court de compétition, et avait fait confiance en pointe au Français Jean-Kevin Augustin. L'ex-Parisien a beaucoup essayé, beaucoup provoqué la défense de Schalke mais sans grand résultat à l'image du penalty qu'il a obtenu... et manqué ensuite (37e).
 
Augustin rate un penalty
                  
Il a finalement laissé la place à Werner à la 62e minute, qui a redonné l'avantage à Leipzig sept minutes après son entrée en jeu.

Naby Keita était en revanche bien titulaire. Selon la presse allemande, Liverpool, qui a déjà acheté Keita pour la saison prochaine (65 à 75 millions selon les bonus) serait prêt à mettre sur la table 15 millions d'euros supplémentaires pour faire venir le milieu offensif de 22 ans dès ce mois de janvier, pour compenser le départ vers Barcelone de Philippe Coutinho.

Les deux équipes, bien en place, se sont livrées en première période un match tactique et assez fermé, même si Burgstaller plaçait deux tirs cadrés pour Schalke qui obligeait Gulasci à de spectaculaires parades.

C'est finalement Keita qui a ouvert le score juste avant la pause. Un peu chanceux, le Guinéen a vu son tir puissant dévié de la hanche par Naldo, qui a pris Fährmann à contre-pied.

En deuxième période, Schalke a profité du point faible de Leipzig, les coups de pied arrêté défensifs, pour égaliser sur coup franc grâce à la tête du spécialiste Naldo.

Mais Leipzig a définitivement pris le contrôle du match lorsque Hasenhüttl a reconstitué son duo Werner/Poulsen en pointe après l'heure de jeu.

C'est cependant une 2e déviation du malheureux Naldo qui a scellé la victoire.