Eaubonne - Seulement pour dames, et les perchistes à l'honneur

Reuters

Les perchistes brésiliennes Fabiana Murer et grecque Nikoleta Kiriakopoulou, médaillées d'argent et de bronze aux Mondiaux 2015 en plein air à Pékin, sont les vedettes mardi soir de la 5e édition du meeting féminin d'athlétisme en salle d'Eaubonne (Val d'Oise).

Exclusivement réservée aux dames, la réunion, parrainée pour la deuxième année par la triple championne olympique Marie-José Pérec, propose le meilleur plateau depuis sa création.

Championne du monde en plein air en 2009, et en salle l'année suivante, Murer (34 ans) aura une dernière chance de briller aux Jeux, en août prochain chez elle à Rio, après avoir failli en 2008 et 2012.

Kiriakopoulou est en forme, comme en témoigne la barre de 4,76 m effacée samedi à Mondeville, près de Caen.

Les Françaises ont répondu présentes en nombre, même si Eloyse Lesueur, championne du monde en salle de la longueur, ne concourra pas dans sa discipline de prédilection. La néo-Varoise, qui ne défendra pas son titre en mars à Portland (Etats-Unis), s'alignera au départ du 60 m.

Pour revoir Lesueur sauter en compétition, il faudra attendre la saison en plein air, avec l'objectif JO de Rio et les 7 mètres.

Le 400 m est toujours une épreuve spectaculaire en salle, avec la corde comme objectif primaire et la lutte coude à coude. Championne d'Europe du relais 4x400 en plein air, la Rémoise Marie Gayot s'y coltine, de retour d'un stage en Floride.

Le 60 m haies mettra aux prises les Britanniques Tiffany Porter et Serita Solomon face aux Américaines, dont la doyenne Virginia Crawford, pour un chrono sous les 8 secondes.