AFP

Coupe Davis - Tsonga bat Lajovic et envoie la France en finale

Jo-Wilfried Tsonga a apporté le point de la victoire à la France en demi-finale de Coupe Davis contre la Serbie (3-1) en dominant le 80e joueur mondial..

Jo-Wilfried Tsonga a apporté le point de la victoire à la France en demi-finale de Coupe Davis contre la Serbie (3-1) en dominant le 80e joueur mondial, Dusan Lajovic, en quatre sets (2-6, 6-2, 7-6 (7/5), 6-2), dimanche à Villeneuve-d'Ascq.

Les Français se rendront en Australie ou recevront la Belgique en finale du 24 au 26 novembre.

Face à une sélection serbe bis, privée non seulement de Novak Djokovic mais aussi de Viktor Troicki et Janko Tipsarevic, les héros du triomphe de 2010, les Bleus ont donc fait respecter la hiérarchie.

Ils avaient une occasion en or de retrouver la finale trois ans après celle perdue contre la Suisse de Roger Federer et Stan Wawrinka dans ce même stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d'Ascq.

Cela n'a toutefois pas été si simple. Après la défaite surprise de Lucas Pouille (22e mondial) contre Lajovic, la situation s'est compliquée. Mais Tsonga, pour son retour après quatorze mois d'absence, a assumé son statut de numéro 1 en remportant ses deux simples, le premier devant le novice Laslo Djere (95e) vendredi.

Samedi, Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert avaient rapproché leur équipe de la victoire en battant la paire Nenad Zimonjic-Filip Krajinovic. Tsonga n'avait plus qu'à terminer le travail.

D'abord dominé par un Lajovic en pleine confiance, qui réussissait tout ce qu'il tentait, le Manceau de 32 ans a pris l'ascendant grâce à un tennis plus agressif et en se montrant plus opportuniste.

Le tournant du match est intervenu au 2e point du tie-break lorsque Lajovic, qui servait, a craqué dans l'échange. Tsonga a tenu bon jusqu'au bout et pris l'avantage (2 sets à 1) grâce à un service gagnant.

Breaké d'entrée dans la quatrième manche, Lajovic a vu les points défiler sans réussir à inverser la tendance. Voici donc la France en finale sans avoir affronté un seul joueur du top 40. Le mieux classé était le Britannique Daniel Evans (44e) lors du quart de finale disputé à Rouen début avril sans Andy Murray.

Le niveau devrait monter d'un cran en finale que ce soit face à la Belgique de David Goffin (12e) ou à l'Australie de Nick Kyrgios (20e). Mais cela reste un match à la portée des Français qui ont une belle occasion de soulever le Saladier d'argent pour la première fois depuis 2001.


Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité

beinsports.com est financé par la publicité, ce qui nous permet de vous proposer nos contenus gratuitement