Reuters

Andy et Jamie Murray relancent la Grande-Bretagne contre l'Argentine

Andy et Jamie Murray ont redonné espoir à la Grande-Bretagne en battant le double argentin composé de Juan Martin Del Potro et Leonardo Mayer 6-1, 3-6, 6-4, 6-4 , samedi à Glasgow, en demi-finale de la Coupe Davis.

Grâce à ce succès des frères écossais, les tenants du titre ne sont plus menés que 2-1 avant les derniers simples dimanche.

Après la victoire marathon de Del Potro la veille contre Andy Murray, le capitaine argentin Daniel Orsanic a tenté un coup de poker en chamboulant son double. Plutôt que Federico Delbonis, titulaire habituel, Orsanic a choisi d'aligner le médaillé d'argent des JO-2016, Del Potro, aux côtés de Mayer. Idem pour le capitaine britannique Leon Smith, qui avait décidé de réunir la fratrie Murray.

La tactique fut un échec... pour l'Argentine. Del Potro et Mayer, sans automatisme, ont commencé par céder les cinq premiers jeux du match. Ils ont ensuite été assez aisément dominés (en trois heures) par les Murray, habitués eux, à jouer ensemble.

Dimanche, les Britanniques tenteront de renverser l'Argentine lors des deux derniers simples, un exploit qu'ils n'ont plus réalisé depuis 1928!
Vendredi, les Sud-Américains avaient pris l'avantage en remportant les deux premiers simples. Del Potro, l'homme en forme du tennis mondial, avait d'abord créé l'exploit contre Andy Murray, au terme d'un match de 5 heures 7 minutes, 6-4, 5-7, 6-7 (5/7), 6-3, 6-4.

Del Potro, dont les deux dernières années ont été gâchées par les blessures, a moins souffert physiquement et a été capable de prendre sa revanche sur le N.2 mondial, qui l'avait battu le mois dernier en finale des Jeux Olympiques de Rio.

Kyle Edmund, 55e joueur mondial, n'a ensuite pas fait mieux contre Guido Pella (N.49), en s'inclinant en quatre sets, 6-7 (5-7), 6-4, 6-3, 6-2.

Après avoir passé plus de huit heures sur le court en dur de Glasgow en deux jours, Andy Murray et Del Potro seront-ils capables d'enchaîner dimanche pour les derniers simples?

Si Murray a répondu présent samedi, Del Potro a semblé plus fatigué. Mais le N.2 mondial ne devrait faire qu'une bouchée de Pella dans le premier match dominical, ce qui pourrait pousser Orsanic à mettre, comme prévu initialement, son meilleur joueur sur le court. 


Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité

beinsports.com est financé par la publicité, ce qui nous permet de vous proposer nos contenus gratuitement